Menu

Masthead TITRE DES HAUTS DE PAGE

Ateliers & tables rondes

Partager sur les réseaux sociaux


 
JO Paris 2024 : régulation des flux logistiques
Sujet : JO Paris 2024 : régulation des flux logistiques
Date / Heure de début : 16 novembre 2021 - 12:00
Date / Heure de fin : 16 novembre 2021 - 12:30

Colas, via Mobility by Colas, intégrateur et opérateur de services numériques de mobilité, a signé un contrat cadre avec la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO). Le contrat comprend la mise en place, le déploiement et l’exploitation sur une durée minimale de 15 mois d’un service de régulation des flux logistiques du « dernier kilomètre », grâce à l’utilisation de la solution Qievo.

Intervenants

  • Christophe LE GUERN

    Directeur technique, Mobility by Colas.
    Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur obtenu à l’ESEO d’Angers, Christophe Le Guern débute sa carrière en tant qu’ingénieur télécom chez SAGEM puis évolue rapidement vers un poste de Responsable pôle de compétence.
    En 2010, il rejoint le groupe Colas à travers sa filiale Aximum Produits Electronique en tant que Directeur Technique et Innovation. En 2017, il créé Mobility by Colas, une entité dédiée à la mobilité et tournées vers les usages au sein du groupe Colas. Il en devient le Directeur Technique et permet notamment de déployer la plateforme numérique supportant les offres de Mobility by Colas dont une offre de MaaS.

  • Nathalie PONCIN

    Adjointe au directeur planification et coordination, responsable HSE, Solideo.
    Diplômée d’un master en management Santé et Sécurité, Nathalie a passé plus de vingt ans au sein du groupe Aéroport de Paris. Elle débute en tant que responsable sécurité en charge notamment du déploiement du plan prévention des risques professionnels avec l’ensemble des acteurs de la coactivité sur l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, puis devient responsable d’opérations en maitrise d’ouvrage déléguée de février 2008 à avril 2021. Ces dernières fonctions l’ont notamment conduite à gérer la refonte complète des zones d’embarquement du terminal 2 en milieu occupé avec de fortes contraintes logistiques de chantier.